EBOH - Consulting die brücke nach deutschland

Allemagne : Loi du 1er mars 2020 sur l’immigration des travailleurs qualifiés expliquée simplement partie III

Allemagne : Loi du 1er mars 2020 sur l’immigration des travailleurs qualifiés expliquée simplement partie 3

Par E.Boh

(Le contenu de cet article a certes un focus sur le système éducatif camerounais, mais il s’applique à tous les pays hors UE avec lesquels l’Allemagne n’a pas d’agrément particulier)

Le 1er mars 2020 la nouvelle loi sur l’immigration des travailleurs qualifiés en Allemagne, la « Fachkräfteeinwanderungsgesetz » est entrée en vigueur. Cette nouvelle loi définit les conditions d'immigration des personnes venant hors de l'union européenne, les ressortissants des soi-disant «  Pays tiers ». Cet article comporte trois parties

 

Les DITS et les NON-DITS de la loi

Dans cette troisième partie, il s’agit de faire un rapport entre la théorie clairement formulée dans la loi et la pratique sur le terrain pour les candidats ne maitrisant pas le système allemand. Lisez dans le jeu de DITS et de NON-DITS ci-apres ce que la loi ne vous dit pas mais que vous devez absolument savoir.

 

Dit : Pour accéder à une formation professionnelle ou au marché de l’emploi il faut faire reconnaitre son diplôme de fin d’études secondaire (Bacalaureat, GCE A-Level) Ou son diplôme de formation professionnelle (BTS, DUT, DTS…) ou encore son diplôme académique (L-M-D) par l’office compétente.

Non-Dit : La bureaucratie allemande est comparable à une jungle dans laquelle les arbres ont beaucoup de lianes. Il faut pouvoir reconnaitre la liane qui vous fait avancer. Ainsi donc l’office compétence à reconnaitre votre diplôme peut changer selon le diplôme que vous voulez faire reconnaitre, selon votre domaine de qualification et selon l’état fédéré dans lequel vous comptez vous installer en Allemagne. Il est à préciser ici que chaque état fédéré en Allemagne a quasi son système éducatif.

 

Dit : Venir en Allemagne à la recherche d’un emploi requiert minimum le niveau de langue B1 du cadre européen commun pour les langues

Non-Dit : Il existe des programmes subventionnés par le gouvernement fédéral pour préparer les candidats ayant des diplômes étrangers à accéder au marché de l’emploi en Allemagne. Ces programmes sont implémentés par des structures différentes selon l’Etat fédéré allemand dans lequel le candidat se trouve. Ces programmes sont accessibles à tous les « chercheurs d’emploi » sans tenir compte du titre de séjour ou de leur permis de séjour. Ces programmes sont pour la plupart directement accessibles avec un niveau de langue B2. Les candidats ayant le niveau de langue B1 devront en général passer au préalable un test de langue. D’autres parts aucun  employeur n’a l’obligation juridique d’embaucher un candidat ne sachant pas s’exprimer en allemand. Donc afin de mettre toutes les chances de leur coté il est fortement conseillé aux candidats d’apprendre la langue allemande le plus intensément qu’ils le peuvent et surtout d’avoir au minimum le niveau B2.

 

Dit : Le niveau de langue requis pour l’accès à la formation professionnelle ou à l’apprentissage est le B2.

Non-Dit : La formation professionnelle et l’apprentissage ont un volet théorique et un volet pratique. Dans le volet théorique il est question d’acquérir des connaissances théorique du métier en apprentissage, ce dans une école de formation professionnelle (Berufschule) ou dans un centre de formation théorique habilité à le faire. Le volet pratique se passe dans une entreprise ou dans une structure qui donne la possibilité à l’apprenant d’appliquer les connaissances théoriques acquises à l’école. En gros il s’agit d’apprendre avec un niveau d’allemand intermédiaire (B2) des notions que les étudiants apprennent  avec un niveau d’allemand supérieur (C2). En outre la loi ne rappelle pas qu’en général les formations professionnelles en Allemagne ont une période d’essaie de six mois, contrairement aux études universitaires. Donc le contrat de formation professionnel est résilié au cas où l’apprenant ne réussit pas son premier semestre. La recommandation donnée aux candidats ici serait d’être studieux et conséquents dans leur apprentissage de la langue, et dans la mesure du possible d’apprendre l’allemand jusqu'au niveau de référence le plus élevé –Oberstufe-.

Plusieurs autres points pourraient être ajoutés à cette liste de DITS et de NON-DITS. EBoh-Consulting recommande éveil- curiosité et détermination aux personnes voulant immigrer en Allemagne, car la nouvelle loi relative à l’immigration des travailleurs qualifiés offre des opportunités sans précédents au pays de Geothe.

 

Lisez les  partie 1 et  partie 2»de cet article                                                                                          

Pour plus d’informations veillez contacter votre agence professionnelle

EBoh-Consulting.

Web: www.eboh-consulting.com

call: CMR 675 206 219/DE 02404 903 5891

Mail: service@eboh-consulting.com

Copyright EBOH-Consulting 08.2019