EBOH - Consulting die brücke nach deutschland

Allemagne :Loi du 1er mars 2020 sur l’immigration des travailleurs qualifiés expliquée simplement partie 1

Par E.Boh

(Le contenu de cet article a certes un focus sur le système éducatif camerounais, mais il s’applique à tous les pays hors UE avec lesquels l’Allemagne n’a pas d’agrément particulier)

 

Le 1er mars 2020 la nouvelle loi sur l’immigration des travailleurs qualifiés en Allemagne, la « Fachkräfteeinwanderungsgesetz » est entrée en vigueur. Cette nouvelle loi définit les conditions d'immigration des personnes venant hors de l'Union Européenne, les ressortissants des soi-disant «  pays tiers ». Cet article comporte trois parties

 

Changements et innovations pour les travailleurs qualifiés

 

La définition de «  Travailleur qualifié » est élargie : Avant le 1er mars 2020 le travailleur qualifié venant d’un pays hors Union Européenne était celui qui avait un diplôme du supérieur (au moins BAC+3) obtenu dans une université ou une école supérieure. Désormais le travailleur qualifié désigne toute personne ayant un diplôme du supérieur ou un diplôme de formation professionnelle d’au moins deux ans. Résumant sur la base du système éducatif camerounais ceci signifie qu’aussi bien avec un BTS, un DUT, un DEUG… qu’avec une licence/Bachelor, une maitrise, un master, un DEA il est désormais possible de venir travailler en Allemagne, à condition de faire reconnaitre son diplôme ou ses qualifications au préalable.  

 

 

L’accès au marché du travail allemand est facilité : Le travailleur qualifié dont le diplôme ou les qualifications sont reconnu(e)s et qui présente un contrat de travail ou une offre d’emploi concrète a le droit d’exercer. L’opposabilité de la situation de l’emploi par l’agence fédérale de l’emploi- Vorrangsprüfung der Bundesagentur für Arbeit- n’est plus mise en application. Pour faciliter la compréhension ceci signifie que avant le 1er mars 2020, un ressortissant d’un pays tiers ne résidant pas et  n’ayant pas étudié en Allemagne ne pouvait exercer un emploi en Allemagne qui si l’office du travail avait la preuve qu’il n’ya pas d’autre candidat Allemand ou d’Européen pour poste précis.

 

Les possibilités d’emploi sont diversifiées : Les travailleurs qualifiés peuvent exercer dans leur domaine de qualification ou dans un domaine similaire. Les travailleurs qualifiés ayant obtenu un diplôme du supérieur peuvent travailler dans un domaine qui ne necessite pas de diplôme de l’enseignement supérieur. Ils peuvent aussi exercer un emploi qualifié dans un domaine similaire à leur domaine de qualification nécessitant un diplôme professionnel non universitaire. Plus concrètement ceci signifie qu’avec un DUT en mécanique un candidat peut travailler dans le domaine de la mécatronique. Avec une Licence en électrotechnique un candidat peut exercer dans le domaine de l’électronique ou encore comme électricien.  Il est à notifier que les stages et les métiers d’assistance ne sont pas des emplois qualifiés.

   

L’accès au marché de l’emploi dans tous les domaines. Avant le 1er mars 2020, l’accès au marché de l’emploi pour les personnes ayant une formation professionnelle non universitaire n’était possible que pour les domaines dits « déficitaires », à l’exemple de l’infirmerie ou des métiers techniques pour ne citer que ceux la. La liste rouge de l’office fédéral de l’emploi indiquait chaque année quels étaient ces domaines déficitaires.  Avec la nouvelle loi, les travailleurs qualifies avec une formation professionnelle peu importe le domaine peuvent désormais travailler en Allemagne. Plus concrètement ceci signifie qu’un candidat ayant un DUT ou une licence professionnelle en comptabilité et gestion pourra désormais accéder au marché de l’emploi après avoir fait reconnaitre son diplôme. 

Venir soi-même chercher un emploi en Allemagne : La possibilité de déposer une demande de visa pour venir chercher un emploi en Allemagne est désormais donnée à TOUS les travailleurs qualifiés dont le diplôme est reconnu par l’Allemagne. À cet effet un permis de séjour allant jusqu’á six mois maximum peut leur être accordé. Trois conditions importantes à remplir pour venir chercher un emploi sur place :

1. Que le diplôme universitaire ou professionnel soit reconnu par le service compétent en Allemagne,

2. que le candidat prouve qu’il pourra lui  même subvenir à ses besoins pendant la durée du visa en Allemagne et

3. Que le candidat prouve des connaissances d’allemand d’un niveau supérieur ou égal au B1.

Pendant ce séjour de recherche d’emploi, le candidat peut travailler jusqu’à 10 heures la semaine.

 

Venir sur place obtenir la reconnaissance des qualifications professionnelles : Si lors de la reconnaissance d’un diplôme professionnel l’autorité compétente constate un déficit en comparaison au diplôme allemand semblable, l’office compétente vous fait une notification de reconnaissance avec laquelle le candidat peut demander un visa pour venir prouver et compléter ses connaissances afin d’avoir une reconnaissance complète de ses qualifications professionnelles.  A cet effet un permis de séjour d’une durée maximale de 24 mois peut vous être accordé. Le niveau minimum de langue requis pour ce type de visa est le niveau A2. À la fin de la période de reconnaissance un permis de séjour  peut être accordé pour  une formation professionnelle, des études ou une activité professionnelle.

 

Lisez les partie 2 et partie 3 de cet article                                                                                          

Pour plus d’informations veillez contacter votre agence professionnelle

EBoh-Consulting.

Web: www.eboh-consulting.com

call: CMR 675 206 219/DE 02404 903 5891

Mail: service@eboh-consulting.com

Copyright EBOH-Consulting 03.2020